Ma série ART - Soulages

A une question que lui pose Charles Juliet, à propos du noir, Soulages répond :

"Pourquoi j'aime à ce point le noir ?, la seule réponse (...) c'est : parce que..."

 

Pourquoi j'aime Soulages ? Parce que...

Soulages s'est imposé à peine avais-je imaginé le balbutiement de cette série qui se poursuit au fil des ans.

 

Avec Pierre Soulages s'accomplit un voyage dans le noir, le noir ivoire, le "noir-lumière", l'"Outrenoir".

Le personnage en perçoit-il la lumière ?

L'orange violent de la robe, les touches de bleu bousculent l'ascèse des toiles monochromes comme pour reprendre le pouvoir.

 

J'ai peint un tout petit petit format en 2001. 

Je peux le voir, quand je leur rends visite, chez les amis qui l'ont acheté.

En 2009, j'en ai peint un autre, plus grand, que j'ai posé dans mon salon. Soulages me manquait.

 

 

 

 

 

A l'exposion Soulages (41 x 33 - 2009 Acrylique/toile)

Catherine Dhomps