Un air de bonheur

Cette toile intitulée "Un air de bonheur" annonce dans la banderole joyeusement déployée : "tout doit disparaître"...

 

C'est Toulouse,  représentée à travers le prisme de l'imagination, sans souci de reproduire exactement un lieu. On la reconnait cependant.

Les personnages déambulent sur les berges de la Garonne; se promènent sur les ponts en admirant la perspective, ou rêvant le regard perdu dans le courant au-dessous, entre exaltation et nostalgie. 

 

Dans ce tableau, se croisent les univers de la série "Playtime" : les barques sur l'eau, les engins volants, le cirque, la musique, les balançoires, des amoureux enlacés, des mémés toulousaines, qui vont  deux par deux, des hommes un peu perdus et solitaires, leur écharpe au vent, des petites filles aux tresses, des  chiens et chats, des perspectives chancelantes, des vents contraires...

 

On ne sait  si l'histoire est triste ou gaie, chacun vacant dans ce petit monde si paisible en apparence et qui doit disparaître, comme nous disparaitrons.

Peut-être restera t-il ce tableau... quelque part, là où il échouera au fil du temps.

 

 

Un air de bonheur (tout doit disparaître)

 

​Un air de bonheur - tout doit disparaître... (50x61 - 2001 Acrylique/toile)

Catherine Dhomps