« De l’autre côté », c’est le quai Lombard ponctué de perspectives impossibles.

Les tableaux racontent des histoires.

Un  poète a écrit que "la place Pinel est un lieu résolument quelconque, donc apte à tout".

Ce tableau, "Secoués par les airs" ou "La mariée de l'Autan" a été sélectionné pour le 77ème salon des  Artistes Méridionaux, en 2001.

La petite fille aux tresses est apparue dès le premier tableau, un petit carton 

entoilé aux couleurs passées, conservé précieusement, comme une relique.

Au départ est un rêve, celui d'une grosse dame affolée emportée sur le dos d'un taureau galopant ou survolant un pré très vert ! 

ICette toile intitulée "Un air de bonheur" annonce dans la banderole joyeusement déployée : "tout doit disparaître"...

Please reload

Catherine Dhomps