Janvier


Ailleurs, des évènements terribles se déroulent, libertés baillonnées, prises d'otages, guerres, tueries.

Les Unes de presse en oublient les exilés fiscaux, les déficits, les impôts et le chômage exponentiels, le mariage pour tous, les luttes mesquines des nantis qui nous gouvernent ou gouvernaient pour de petits pouvoirs politiques qui leur donnent illusion d'être importants/indispensables... et même, en oublieraient presque la neige qui, comme chaque année en hiver, recouvre sommets, campagnes et villes, quel scoop !!!


A Toulouse, la ville ressemble à un champ de guerre, mais c'est pour la bonne cause : des travaux de mise en piétonnisation et "d'embellissement" (choix quelque peu subjectif) avancent parait-il "à pas de géant" tandis que les arbres sont ratiboisés pour permettre au tram de pénétrer le coeur de la cité (après en avoir été évincé quelques décennies avant).

Des bancs disparaissent, dont on ne sait si c'est provisoire ou définitif.


Au coin des rues sales, il y a toujours autant de SDF, mais je n'ai pas revu Brigitte pour lui souhaiter la bonne année. J'espère qu'elle va bien. Son coeur, très malade, la rend extrêment fragile.


Je ne sais ce que devient monsieur Xavier.

La dernière fois que nous avons discuté, sur son trottoir, il se plaignait de soucis qui incombent à un propriétaire ayant des locataires. Comme Cadet Roussel, il possède trois appartements au-dessus de la minuscule loge de concierge qu'il s'obstine à occuper.


J'ignore s'il possède trois chapeaux, trois chats, ou trois maîtresses. Cet homme est une énigme.


La BM, elle aussi en travaux, est fermée quelques temps.

J'en profite pour écouler des congés et travailler à mi-temps.

J'ai entrepris de remettre en état la parcelle du 30Bis à l'abandon, prise que j'étais par la dernière expo. Je bêche, quand le soleil veut bien. La terre est lourde, le chiendent épais.


Je lis un peu. Musil. "L'homme sans qualités". Remarquable. Intemporel. Je savoure.

J'écoute de la musique et le silence aussi.

Je peins, le temps qu'il reste.


Ma toile s'appellera "Le banc doré".

Ou pas...

A l'affiche
Articles récents
Liste de Tags
Me suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

Archives

Catherine Dhomps