Les aventures universelles de la place Marius Pinel



Exposition "Les aventures universelles de la place Marius Pinel" au "Salon qui reçoit".



"Le Salon qui reçoit" est un lieu important de l’art contemporain. Tous les 22 de chaque mois, Laurent Redoules vide son atelier et invite un ou plusieurs artistes pour une exposition, qui commence autour de 18 heures et finit autour de 22 heures. Exposer la place Pinel est une noble ambition. Toute place est en effet une exposition. Exposer l’exposition, voilà l’enjeu. Quelques artistes y travailleront. On signale Pedro, Catherine Dhomps, Philippe Vercellotti, Bruno Guittard, sans doute Camille-Amadeus Colombetto. Yves Le Pestipon, comme d’habitude, est le diable. Une pinélisation du salon qui reçoit est prévue. On annonce un reniflage, une dégustation, et des palpations. Vous serez invités à sucer Pinel.Expostition "Les aventures universelles de la place Marius Pinel" au "Salon qui reçoit"

Le square Marius Pinel (Acrylique/toile - 73x60)

La place Pinel est un lieu monde. Tout y passe, s’y passe, y fait passages, les oiseaux, les chiens, les poètes, le vent, le sable, la terre. C’est n’importe où, ou/et à Toulouse, dans le Quartier Bonhoure -Guilheméry, autour d’un kiosque sonore voulu par Jean Montariol en 1933, là où s’affrontèrent des combattants de la bataille du 10 avril 1814, où broutèrent des vaches, où jouent des enfants, où la municipalité vient de construire un vaste caniparc, où nous vivrons encore. De là partent les pinélisations, qui sont actions rituelles, menées sur toute la Terre, pour porter de la terre de la place Marius Pinel. C’est inutile, tout comme le monde, ou le réel, mais c’est. Certains en tirent grandes joies. On en fait des poèmes, ou des conférences. On va en faire un film, « les aventures universelles de la place Pinel », qui sera projeté en septembre prochain, et dont l’exposition du 22 novembre deviendra un moment. Tout sera exposé, donc vous.

Vue de la Place Marius Pinel à Toulouse

yves lepestipon et la place Pinel

« LeSalonReçoit » : 274 rue Henri Desbals, Toulouse, Métro Fontaine-Lestang.

Entrée gratuite, mais œuvres hors de prix.

A l'affiche
Articles récents
Liste de Tags
Me suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

Archives